Flans, tentatives diverses

Différentes tentatives de flan durant le week-endLe premier, miel et fleurs de thym n’était pas sucré, pas assez de goût :
Battre 4 œufs avec 2 cuillères à soupe de miel, un peu d’arôme naturel vanille et 2 cuillères à soupe de farine (j’ai mis de la semoule de blé dur, semoule très très fine) jusqu’à un mélange homogène. Ajouter 400g (40cl) de lait et bien battre. Répartir dans des pots et cuire 35 minutes à 180° au bain marie.
Résultat : les flans sont bien pris, mais ils ne sont pas lisses et il y a une « couche » de farine au fond

Le second, cannelle et vanille :
Toujours 4 œufs, mais 40g de sucre (j’étais à court de miel), semoule de blé dur et 40cl de lait. J’ai chauffé un peu à la casserole (comme un flan pré-fabriqué) puis cuit comme précédemment quand j’ai vu que les flans ne prenaient pas en refroidissant. Ils sont mieux, plus lisses.

Le troisième, chocolat.
Je repars avec 4 œufs, 2 cuillères de farine (T45) et un peu de vanille. Je bas et j’ai des grumeaux. Je fais chauffer le lait avec des carrés de chocolat à pâtisser (pas de sucre ajouté) et je le fais tiédir un peu avant de l’incorporer doucement mais en battant comme une brute pour que les jaunes de prennent pas. Cuit au four, toujours bain marie. Le flan n’est pas lisse et il y a une couche de farine au fond.

Et là, je me dis : la farine est-elle bien utile ????
Soit j’essaie sans farine, soit je cuis moins chaud et plus longtemps.

Recette sans farine :
4 œufs, 50cl de lait, arômes, un peu de sucre ou de miel (sauf si on met du chocolat). A tester…
On peut faire infuser des trucs en chauffant le lait (thé, fleurs de thym, lavande), mais il faut ensuite le tiédir avant de l’incorporer…

Eh bien, je vous confirme, on peut éviter la farine dans les flans !
Avec 4 œufs, 50cl de lait, 20g de sucre, une pincée de cannelle, quelques gouttes d’arôme vanille et une pointe de safran, j’ai fait ces 5 pots ainsi qu’un fond d’un 6ème en terre.
flans
J’ai chauffé un peu le lait pour que les épices se diluent mieux, avec le sucre et j’ai ajouté ça tiède aux œufs battus.
Sur la photo, vous les voyez juste avant l’enfournement. A côté, une casserole d’eau chauffe pour démarrer le bain marie avec de l’eau bien chaude (bouillante).
J’ai réduit la cuisson à 150° durant 1h.Résultat : le goût est génial, parfumé, pas trop sucré. La texture est ferme, sauf dans le pot en terre plus épais : je ne sais pas trop trop pourquoi (ça restait présentable : texture Danette)…. Le goût est crémeux et riche alors que le lait est demi-écrémé (mais bio). Les œufs sont des bons gros œufs de ferme achetés au marché.
flancuit
Petit test : j’ai fait 5 pots (on oublié le petit 6ème) avec 4 œufs (4×80 calories), 50cl de lait demi-écrémé (250ca) et 20g de sucre (80ca), soit 650 calories ou 130 calories par pot. Bref, assez raisonnable quand même, surtout avec des produits bio sans conservateurs ou autres saloperies trucs ajoutés pour faire une couleur adaptée, une texture adéquate, un goût standardisé.

 

Week-end en famille sans être coincé aux fourneaux

La famille vient nous rendre visite. C’est sympa, mais on a envie de profiter d’eux sans passer notre vie aux fourneaux. Alors, voilà un menu adapté, rapide mais savoureux :

Samedi midi:
Crudités (tomates, carottes, radis, concombre… selon le marché)
Poulet au curry et riz
Melon aux framboises (ou au Porto) 1 petit melon pour deux personnes avec une petite poignée de framboises à l’intérieur (voire, un peu de chantilly)

Dimanche midi
Champignons au sésame
Poisson au four à la méditerranéenne
Pommes de terre cuites à la vapeur et sautée à la poêle avec persillade
Tarte poires-chocolat ou tartelettes ou crumble

Dimanche soir
pizza (pâte toute faite, mais pizza maison !), salade verte/maïs/tomates
Salade de fruits ou glaces/sorbets tous faits

Cappuccino

Le cappuccino ne sert à rien, ça ne désaltère pas, ça ne tient pas éveillé. C’est un peu comme du chocolat aux noisettes. Il existe uniquement pour le plaisir. Je fais actuellement une fixation sur le cappuccino…

cappuccinoFaire un café expresso et le mettre dans une tasse normale (pas une mini tasse expresso).
En même temps (c’est très important, sinon vous allez boire le truc tiédasse et c’est moyen…) :
Battre au fouet 10cl de lait chaud (+ éventuellement 1 cuillère de crème fraîche) dans une casserole pour le faire mousser (avec le mixer plongeant de la soupe, ça marche bien) et le verser très très doucement sur le café pour le garder léger. Saupoudrer de cacao et déguster. On peut aussi mélanger le cacao dans le lait avant.
Si vous sucrez, il faut le faire à la première étape dans l’expresso.

A faire quand les enfants sont à plus de 200m car un cappuccino se déguste dans le calme

Week-end en groupe, 20 adultes, 20 enfants

Jeudi midi :
Repas tiré du sac, chacun apporte un truc pour soi ou à partager

Jeudi soir :
Galettes salées (jambon, fromage, champignons), sucrées et crudités

Vendredi midi
Pique-nique ou barbecue (salades/chips/charcuterie)

Vendredi soir:
Poulet au curry/riz safran pour les adultes
Poulet sauté et riz nature pour les enfants

Samedi midi
Couscous  merguez/ boulettes (on peut aussi les acheter déjà faites ou les faire avec les enfants)
ou pique-nique

Samedi soir :
Pâtes bolognaises, haricots verts ou rouges bolognaises (chili rapide)

Dimanche midi
Croque-monsieur
Ratatouille/blé

Le principe du tajine (marocain)

A Pâques, ma Tatie Ge m’a offert un tajine, plat en terre dont le couvercle est en forme cône, qui cuit hermétiquement avec la vapeur des ingrédients qui sont à l’intérieur.

tajineVoici un tajine marocain décoré.

J’ai déjà eu plusieurs tajines, mais celui-là est particulièrement bien car il est profond et contient beaucoup de légumes, par rapport à mes précédents. Par contre, la poignée est peu marquée et il faut vraiment fait gaffe à ce que le couvercle ne glisse pas des mains.

Partant du principe qu’il est hermétique, je met une à deux cuillères d’huile au fond puis les légumes. J’ai déjà utilisé plusieurs types de recettes, au hasard, en fonction des légumes disponibles et j’assaisonne avec des épices qu’on a l’habitude d’utiliser au Maghreb (cumin, ras’elhanout, curry, cannelle). Il est envisageable d’échelonner l’ajout des légumes : les carottes prennent plus de temps à cuire que les pommes de terre et si on veut que les patates se tiennent, il vaut mieux les mettre plus tard.
Oignon, carottes, pommes de terre, cumin, cannelle donne un résultat très sympa. Parsemer de coriandre fraîche hachée.
Oignon, courgette, pois chiche (déjà cuits à part), cumin, curry est très bon également. En ajoutant des lamelles d’amandes ou des graines de sésame avant de servir, c’est carrément divin, avouons-le.

C’est sans limite, en fonction de la saison, des goûts, et relativement diététique car on met très peu de matière grasse finalement.

Limiter au maximum le sucre

Le sucre ajouté arrive très tard dans l’alimentation. A l’origine, les seules sources de sucre sont les fruits et le miel. Aujourd’hui, en France, la moyenne de consommation est de 38kg par an (elle était de 2kg au 19ème siècle). Pensez-vous que le corps humain s’habitue à un changement aussi rapide de l’alimentation ?
Les scientifiques accusent aujourd’hui le sucre d’être responsable de l’augmentation des cas d’obésité et de diabète de type2 (acquis au cours de la vie).

De plus en plus de personnes commencent à soutenir la thèse selon laquelle le sucre est une drogue au même titre que l’alcool ou le tabac. C’est vrai que ça semble exagéré et cependant…

La drogue est définie comme telle pour ses phénomènes provoqués de dépendance et d’accoutumance.
Avec le sucre, l’accoutumance est bien connue, c’est l’hypoglycémie : la sensation de bien-être, de redynamisation, de coup de fouet quand on l’assimile et de baisse de forme 1 à 2h30 plus tard, qui produit à long terme l’hypoglycémie (dont souffrent 90% des obèses) : le besoin impératif de consommer du sucre pour se sentir mieux, et de plus en plus, forcément.
La dépendance, c’est ce qui fait que vous n’arrivez pas à vous en passer. Vous y arrivez ? vous êtes sûrs ?
Bref, les dégâts à court terme sont moins visible, mais à grande échelle, ils commencent à crever les yeux des scientifiques, des médecins, de l’organisation mondiale de la santé.

L’obésité, le diabète, les caries, mais aussi sûrement des troubles de la personnalité : les enfants que l’on nomme hyper-actifs voient la plupart de leurs symptômes largement diminués quand ils arrêtent ou réduisent leur absorption de sucre raffiné et direct (sucreries et sucre). D’autres recherches ont liés des troubles comme la délinquance ou certains schizophrénie à la sur-consommation de sucres raffinés.
Il provoquerait également des carences en nutriments essentiels et un affaiblissement du système immunitaire (angines, rhyno et autres pharyngites à répétition).

On peut être sceptique, et entrer dans le jeu des lobbies sucriers. On peut aussi s’arrêter sur la question, lire ce qui existe et se faire son propre avis, éventuellement tester sur soi-même les effets du sucre ou de la limitation de sa consommation.

Bien entendu, il ne s’agit pas d’éliminer le sucre de notre alimentation, mais d’arrêter la sur-consommation de sucre raffiné (blanc), de sucrerie, de barres chocolatés, et autres « douceurs », mais aussi les sucres cachés dans les plats tous-prêts, les boîtes de conserves, les sauces industrielles. Les légumes, les céréales (pas les chocopops hein, les vraies céréales…), le pain (non blanc) contiennent des sucres essentiels pour notre santé.

Voir les articles de ce site sur le même thème

Liens :
Sanssucre.org, le sucre est un poison qui peut rendre dépendant
Aromalves.com, Le sucre, drogue douce ?

Livres:
Danièle Starenkyi, Le mal du sucre (1990)
William Dufty, Le sucre, cet ami qui vous veut du mal  » (2004)

Les oignons nouveaux, un délice

Les oignons nouveaux, c’est ça. Ce qui pousse dans le jardin au bout de 2 mois après plantation du tout petit bébé oignon. Il arrive sur les marchés en avril et il est délicieux.

Je conseille son utilisation en deux phases : Le bulbe, la partie blanche s’utilise dans les toutes premières salades fraîches du printemps. Son goût est très doux, et peut être testé même par les gens qui ne mangent pas d’oignons crus d’habitude.

La partie verte (les feuilles) s’utilise dans les soupes, bouillons de légumes, ou les poêlées de légumes comme un poireau. Inutile de vous préciser à quel point c’est plein de fibres et bon pour la santé…

Repas au bureau

Repas de midi : il faut arrêter de manger dans des p’tits restos de proximité des assiettes de pâtes à 8,5€. C’est un scandale pour le porte-monnaie, ma réputation de gastronome et l’arrivée des tshirts courts et vêtements légers.

lunchboxDonc, le principe est de faire des salades et des lunchs box pour la pause de midi. Ici, 2 salades différentes, séparées par une feuille de salade.

En dessert, une pomme cuite en petits morceaux à la casserole, avec de l’extrait de vanille et un peu de cannelle, saupoudrée de graines de sésame complètes.
(je rappelle que les fruits en fin de repas fermentent dans le ventre, le font gonfler, et ne se digèrent pas facilement -> d’où cuisson des fruits pour les desserts)

Je dédicace cet article à l’Espionne, et je suis prête à faire un concours de meilleure salade du monde, bio, sans additif et light.

Entrée et dessert quand le plat est une choucroute ???

Quand le plat principal est une choucroute, difficile de trouver une entrée et un dessert qui permettent aux invités de sortir de table dignement (sans dégrafer la ceinture).
Après une intense réflexion, j’ai trouvé :

Salade grecque en entrée, c’est frais et ça donne l’impression d’être en été : génial !
Choucroute
Crumble pomme/rhubarbe (sans trop forcer sur la pâte à crumble)

Et voici le résultat en terme d’épluchage du début de la préparation, rhubarbe, concombre ;-)
trashsculpture
Faire de la choucroute en avril, ça peut sembler déplacer… Seulement, il fait 4° le matin et il pleut des cordes, alors, c’est largement de saison !