Confiture poire-banane

ou comment faire un truc trop bon à base de fruits en train de tourner de l’œil sur le buffet.

Chez nous, les bananes qui deviennent trop jaunes finissent aussi par devenir noires : nous aimons les bananes pas mures. Parfois, elles finissent aussi en bananes flambées ou en blinis à la banane. Mais ce jour là, j’avais également deux poires trop molles. Perso, je mange les poires dures, Lucie les aiment fondantes mais le temps du fondant est bref.

Bref.

Donc avec deux poires et une grosse banane mures, je me suis lancée dans une confiture rapide. Il faut éplucher et couper les fruits en morceaux. Peser. Ensuite, recouvrir de sucre entre 3/5 et 4/5 du poids des fruits. Et laisser comme ça le temps que les fruits rendent leur jus, ajouter des épices (Cannelle, vanille, gingembre ou épices à pain d’épice et selon la quantité que vous appréciez), puis cuire 45 min le temps que la confiture se fasse. J’ai mixé car je préfère avoir une confiture assez uniforme et pas de gros morceaux sur mes tartines. Ça m’a fait deux pots.

C’est une confiture « de noël », au bon goûts d’épices qui va aussi bien sur des tartines que dans un petit-suisse. Bref, super bonne !

Muffins pour le goûter

biscuit_muffinsNature_2Il y a muffin et muffin.

Par exemple, lundi pour le goûter, j’ai acheté un paquet de muffins Bonne maman, pour faire semblant d’être une bonne mère et faire plaisir à mes enfants.
Donc, bon, c’est très gras et pas si bon que ça. Mais attend… figure toi qu’ils mettent une recette de muffins sur le paquet ! Les cinglés… donc je me dis que ça serait quand même mieux que je les fasse moi-même.
Mais quand j’ai lu 200g de beurre et 200g de farine, il m’a semblé avoir vu bouger mon taux de cholestérol. Donc, j’ai improviser ma recette et franchement, c’est bien meilleur !

Dans la recette du muffin, le secret est la séparation des genres. D’un côté, tu prépares les ingrédients liquides

3 œufs
70g de crème fraiche
une pincée de vanille
1 cuillère de crème de sésame (pour le goût)
125g de beurre (fondu et tiédi)
(tu mélanges, tu mélanges)

et d’un autre côté, les solides

200g de farine
100g de cassonnade
1/2 sachet de levure chimique
(tu mélanges, tu mélanges)

et là, tu mélanges les deux rapidement.

J’ai mis la pâte dans des petits moules papier qui passent au four, tellement pratiques, je ne m’en passe plus et cuit 12 min à 200°.

Laisse-moi te dire que Bonne maman, elle peut aller se rhabiller pour l’hiver. Et les miens sont bio et circuit court (et tout et tout).mon_muffin

Bien sûr, tu peux rajouter des framboises, des groseilles, du chocolat ou des cornichons et tous les trucs qui peuvent te passer sous la main et que tu aimes.

Les mini fondants au chocolat

Voilà précisément une recette juste parfaite. Rapide, très facile, très très bon. Calorique ? oui, bon, c’est sûr, mais il faut savoir ce que l’on veut. En l’occurrence, l’été n’est toujours pas là, et un fondant au chocolat avec un café, ça fait du bien.

Une précision : j’ai laissé tombé les moules pour les pâtisseries individuelles, car j’avais toujours des accidents de démoulages malheureux qui me mettaient hors de moi et finalement, je ne faisais plus rien. J’ai opté pour les petits moules en papier dans lesquels je cuis les gâteaux. C’est génial, ça présente bien, transportable, hygiénique et finalement, on peut mettre ça au compost ou au feu après usage, donc éco-recyclo-durable.

Anybref, passons à la recette.

Faire fondre 100g de beurre. Quand il est fondu et bien chaud, retirer du feu et mettre 200g de chocolat noir en morceaux dedans. Mélanger : Le chocolat va fondre tranquillement, sans risque de brûler.

Allumer le four à 180° et faites une partie de Candy crush pendant que le chocolat tiédi (ou éviter la coagulation des œufs à l’étape suivante).

Fouetter 4 œufs et 100g de sucre. Ajouter le chocolat tiède, ou alors (si vous ne jouer pas à Candy crush) fouetter à mort pour éviter l’omelette au chocolat. Ajouter 100g de farine, et mélanger bien.fondants_choco_crus

Remplir les moules. Cuire 8 min.

La première fois, j’ai laissé plus longtemps, car à la vue, ça me paraissait limite en cuisson. Tout dépend de votre four, alors la première fournée sera un test pour trouver le timing parfait entre 8 et 10 minutes. L’idée du fondant, c’est que le chocolat du milieu soit à peine cuit.fondants_choco

C’est tellement bon que ça part très très vite. Et pourtant, je les trouve bien meilleurs le lendemain. Si tu trouves un coffre fort et que tu perds le code ou que tu as des pertes de mémoire, tu constateras qu’ils se conservent sans problème plusieurs jours.

La folie des baffs

Quand j’étais petite et que j’allais au cinéma, je voyais les autres gens qui mangeaient bruyamment des pop-corns Baff. À l’époque, c’était vraiment beauf de manger au ciné, c’était plutôt prévu pour l’entracte entre les pubs et le film.

Un peu plus tard quand j’ai eu de l’argent de poche, je me suis également acheté des Baffs, et c’était trop bon. Ou des Chocoletti… mais bon, ce n’est pas le sujet.

Aujourd’hui, au ciné, le pop corn se vend par bidon de 800g et coûte la peau du cul. Le maïs au prix du caviar. C’est la crise, mais les gens achètent quand même de la nourriture pour les poules au prix de macarons Ladurée. On peut les choisir sucré ou salé, mais franchement, rien à voir avec le caramel qui entoure les grains des Baffs. Ils ont plutôt le goût des trucs que l’on bourre dans les colis pour éviter la casse. Du polystyrène au prix de la truffe.

baff

Alors là, je dis : prend toi par la main et fais les toi même bon sang !

Pour commencer, il faut faire péter les grains de maïs, soit avec la popcorneuse, soit à la casserole. Avec la casserole, on peut en faire plus d’un coup, c’est l’avantage. Il faut mettre 2 grains dans la casserole, chauffer et quand un grain pète, mettre tous les grains. Couvrir et arrêter le feu quand ça arrête de péter. Secouer la casserole pour éviter que le fond ne brûle, mais n’ouvrez pas le couvercle !!! (J’en connais qui se sont reçu un grain dans le décolleté, ça fait très très mal).

Avec la popcorneuse, suivez votre recette. Vous pouvez préparer deux doses de popcorneuse pour le caramel suivant.

Caramel : Voici une recette pour une ration de deux personnes (ou d’une gourmande). Mais je vous préviens, si vous avez 6 gourmands, ça va prendre du temps ou alors des casseroles de 200l.

Mettre 2 cuillères à soupe d’huile neutre dans une grande casserole avec 3 cuillères à soupe de sucre (blanc). Faire chauffer : au bout d’un moment, le sucre fond et on obtient un mélange liquide qui blondit rapidement. Le caramel est rapide, 1 minute de trop et il est brûlé. Donc, dès que le caramel est blond, jeter les pop-corns et mélanger pour couvrir tous les grains. Mettre dans un saladier et ATTENDRE !!!! Au bout d’un moment, les grains se détachent tout facilement.

Oui, le caramel chaud est très très chaud, genre 180° : si vous avez la mauvaise idée de goûter un grain tout de suite ou de lécher la cuillère, ça va faire mal.

Posez vous devant le canapé et bon film !

Notre popcorneuse :popcorneuse

Le banana bread de JulienK

Faire fondre 125g de beurre avec 125g de sucre blanc et 100g de sucre roux. Enlever du feu et ajouter 2 œufs. Ajouter 3 bananes légèrement écrasées. Ajouter 250g de farine, 1 sachet de levure chimique, une pincée de sel et des pépites de chocolat (ou des  noix, noisettes…).

Cuire 45 min à 180°c.

J’ai amélioré ce cake en ajoutant des épices de type pain d’épice un jour de Sainte Catherine 2014. C’est encore meilleur !

Blinis à la banane

Elle fait partie de ces recettes géniales qui utilisent des ingrédients à la limite de passer à la poubelle car ils sont trop vieux.

La banane. Personnellement, dès qu’elle commence à avoir des tâches même petites, je n’aime plus.

Lulu non plus « JE N’AIME PAS LE NOIR LÀÀÀÀÀÀÀÀÀ ! ».

Vous écrasez votre banane mûre dans une assiette et vous l’ajoutez à un mélange oeuf/sucre battu.

Ajouter encore 1 grosse cuillère de farine et un verre de lait, ainsi qu’un parfum type vanille ou rhum.

Bon, évidemment, mes proportions sont assez vagues, mais tout dépend de la taille de la banane (et du nombre), si vous aimez beaucoup (ou trop) le sucre et si vous voulez des blinis épais ou plus fins.

Faire sauter dans une poêle comme une crêpe un peu épaisse ou un blinis. Si vous avez une crêpe à blinis, c’est bien, sinon, une cuillère à la poêle à crêpe fonctionne aussi. Cuire à feu moyen, sinon ça noircit vite. Saupoudrer de cassonade au moment de servir. C’est excellent !

Donnée par Pierre, miam, merci !

Madeleines rapides, très rapides

Comment faire disparaître
2 oeufs
120 g de sucre
150 g de farine
125 g de beurre
1/2 sachet de levure

en 30 min ?

10 min de préparation où on allume le four à 210°, où l’on bat les œufs et le sucre, où l’on ajoute progressivement farine et beurre fondu pour terminer par la levure et une pincée de vanille ou citron ou eau de fleur d’oranger. Le pire est de beurrer et fariner les moules. Pfff, j’en ai partout !

10 min de cuisson.
10 min de refroidissement.

Poser sur la table devant 6 vacanciers.

Le plus vieux a dit « oh tu m’as fait peur, ça sentait le chaud, j’ai cru que mon circuit imprimé cramait ! »

La plus jeune a dit « oh justement, je disais, ça sent drôlement bon ».

Et il ne resta plus que quelques miettes et 3 moules à madeleine à laver.

Gratin de pommes

Des pommes, des pommes et encore des pommes cet automne. Encore une sacrée année de pommes. Pour renouveler un peu les desserts, voici le hit 2011 chez nous. Simple, vraiment trop trop bon. Sur le principe des pommes au four, mais en plus simple à manger : Couper des pommes en gros morceaux jusqu’à remplir un plat à gratin. Verser de la crème liquide (20cl ou plus selon la taille du plat) mélangée avec du sucre (roux j’aime mieux) et une pincée de cannelle. Mettre au four à 220° le temps que ça dore. Laisser tiédir 30 min. Noter bien que si vous n’avez pas de crème liquide sous la main, vous prenez de la crème en pot, vous ajoutez une goutte de lait jusqu’à obtenir la consistance de la crème liquide.

Glace à la vanille et copeaux de chocolat

Si tu habites à la campagne et que le premier supermarché est à 20 bornes ou/et si tu es pauvre, tu peux faire toi-même ton Haagen Dazs. Je vois les étincelles dans tes yeux et la seconde suivante, tu te dis « bah, ça sera pas si bon ».
Eh ben ça se tente !

Pour tout dire, ça m’a pris 5 min de mélanger 2 œufs, 60g de sucre et 250g de crème avec un peu de poudre de vanille (ce que contiendrait une gousse).
J’ai versé ce mélange dans la sorbetière et pendant que ça prenait je râpais quelques copeaux de chocolat ajoutés à la glace. Et 30 min plus tard : Tadaaaaaa

glacemaisonY’en reste pas un gramme. D’ailleurs la photo est floue, mais c’est trop tard, donc je l’ai mis en petit.

Demain, je tente avec des cookies, des speculoos ou les fraises du jardin.

Galette aux pommes

Dessert de saison et parce que je n’en peux plus de la frangipane !

Soit vous partez d’une compote déjà faite en automne (700g + ou -, ça dépend de la taille de la tôle) ou vous partez de pommes desquelles vous faites une compote. Celle-ci doit être sucrée, selon votre goût, et parfumée de canelle et de vanille. Elle ne doit pas être trop liquide et si elle a à peine caramélisé dans la casserole, c’est encore mieux.

Laissez-la refroidir.

Pendant ce temps, étalez une pâte feuilletée dans une tôle à tarte (il en faudra une seconde pour refermer le dessus).
Piquez là avec la fourchette au cas où elle ait envie de gonfler pendant la cuisson.
Quand la compote est refroidie, ajouter 70 à 100g de poudre d’amande. Il m’ait arrivé d’ajouter aussi des amandes effilées ou des pépites de chocolat (selon ce qui traîne) et c’est pas mal du tout. Les raisins, si vous aimez ça, ça peut être pas mal non plus.

Couvrir le fond de tarte avec la compote pommes-amandes. Mettre la seconde pâte feuilletée par dessus. Il va falloir glisser la pâte du dessus sous la première avec les doigts mouillés pour les souder. Faire ensuite des traits dessus (avec un couteau bien aiguisé) pour faire une belle galette comme dans les livres de chansons à la page de « j’aime la galette, savez-vous comment ? quand elle est bien faiteuh avec du beurre dedans, la la la lallalala lèreuh… » et badigeonner avec un mélange jaune d’œuf + un peu de lait + un peu de sucre glace pour faire un beau doré.

Résultat, elle est belle et elle fait un carton à chaque fois !